Wednesday, July 12, 2006

Plainte contre Bush pour la mort de Tarek Ayoub,

12/07/06 - Plainte contre Bush pour la mort de Tarek Ayoub, correspondant d¹Al Jazeera à Bagdad

Original : http://www.aljazeera.net/NR/exeres/EF672343-DAFD-

46F5-82B9-8FF74864AB42.htm/


L¹avocat de la veuve de Tarek Ayoub, le correspondant de la chaîne qatarie Al Jazeera, tué à Bagdad, a entamé une procédure de plainte contre le président Bush, pour sa responsabilité dans la mort de Tarek Ayoub, suite au bombardement du siège d¹Al Jazeera à Bagdad, le 8 avril 2003.
La veuve de Tarek Ayoub, Dina Tahboub et sa fille Fatma ont déposé une plainte contre le Pentagone et le président Bush, en sa qualité de commandant suprême des forces armées usaméricaines, ayant donné l¹ordre de bombarder des cibles à Bagdad, entre autres le siège de la chaîne Al Jazeera, où se trouvait le défunt.
L¹avocat Hamdi Rifayi réclame 30 millions de dollars au nom de ses clients, pour la mort de Tarek Ayoub et le bombardement du siège d¹Al Jazeera à Bagdad.
Dans une communication avec Al Jazeera depuis Washington, l¹avocat déclare que le président Bush et le Pentagone ont violé le droit international et la convention de Genève relative à la protection des civils en temps de guerre.
Il affirme d¹autre part qu¹il apportera la preuve de la responsabilité de Bush dans la mort de Tarek Ayoub, rappelant que les forces usaméricaines qui avaient envahi l¹Iraq en mars 2003, connaissaient parfaitement à l¹avance l¹emplacement du siège d¹Al Jazeera.
Rifayi a expliqué que la première version des faits, qui prétendait que le bombardement de Al Jazeera à Bagdad n¹était pas prémédité mais le seul fait du hasard, s¹est révélée erronée, surtout à la lumière des informations révélées par le Daily Mirror concernant un projet usaméricain de bombardement du siège de Al Jazeera à Qatar.

Traduit de l¹arabe par Ahmed Manaï, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique (www.tlaxcala.es). Cette traduction est en Copyleft : elle est libre de toute reproduction, à condition de respecter son intégrité et de mentionner son auteur et sa source.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home