Tuesday, July 11, 2006

Chamyl Bassaiev

Chamyl Bassaiev
 
Par Ouardia
 
 
Longue vie à la Tchétchènie,
Longue vie au Peuple Tchétchène,
Que la Russie des tyrans le sache :
Depuis le ciel étoilé, Chamyl Bassaïev 
Continue la lutte !
 
Quelles sont belles les montagnes du Caucase,
Qu'ils sont beaux les chevaliers de la liberté,
Qu'elle est grande cette armée de braves,
Qu'elle est magistrale cette Résistance.
 
Des Tsars russes aux Dictateurs Russes,
Tous ont voulu piétiner la Liberté du Caucase,
Mais à chaque fois un Chamyl s'est dressé, 
Faisant son lit à la belle étoile et se nourrissant
De chardons ardents.
 
Mourir à la belle saison, quand la moisson
N'a pas encore été fauchée afin de 
Capturer les rayons de soleil pour 
Mieux offrir le jour prochain 
Au Peuple Tchétchène, tel est le destin
du Juste.
 
Chamyl Bassaïev vivant pour toujours
Chamyl Bassaïev dont le vent 
Emporte l’écho de la révolte
Aux quatre coins du Caucase.
 
Chamyl Bassaïev mutilé dans sa chair,
Mais fort dans l'âme au point de vivre
Même une fois arrivé au firmament,
Car le repos éternel il a gagné.
 
La mort contrairement à ce que 
Disent les tyrans incultes n'est 
Ni un châtiment ni une fin,
La mort n'est qu'un renouveau.
 
Chamyl Bassaïev, Tolstoï a loué 
Ton père Chamyl et la cause de 
Ton Peuple montagnard,
Chamyl Bassaïev mort pour les 
Tyrans mais vivant dans le coeur 
des Hommes.
 
A l'ombre des chardons ardents,
Sous les genêts agités par le vent,
Un rire d'enfant court le long d'un
Ruisseau, et s'étale dans l'herbe
L'ombre d'un enfant Tchétchène
Appelé Chamyl.
 
Entre Hadji Mourat et l'Imam Chamyl
Chamyl Bassïev veille et depuis Alger,
Abdelkader regarde le soleil se lever
Sur la Tchétchènie des Justes.
 
Longue vie à la Tchétchènie,
Longue vie au Peuple Tchétchène,
Que la Russsie des tyrans le sache :
Depuis le ciel étoilé, Chamyl Bassaïev 
Continue la lutte !
 

Ouardia

genji <nadiamontrouge@yahoo.fr>
 

0 Comments:

Post a Comment

<< Home